En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies [ou traceurs] destinés à mesurer son audience.
_J8A3280_small

L'aide à l'entrée dans la vie active

Mis à jour le 06/07/2016

Pour faciliter l'accès à l'autonomie des jeunes, la MSA d'Armorique leur verse une aide financière pour des frais liés à l'accès au logement, l'équipement ménager et mobilier ou encore l'achat d'un véhicule

A quelles conditions un jeune peut-il en bénéficier ?

Il doit :
  • avoir entre 18 et 25 ans au 1er janvier de l'année de la demande,
  • être affilié à la MSA en assurance maladie et/ou prestations familiales,
  • formuler sa demande d'aide dans un délai de 12 mois maximum suivant l'entrée dans la vie active,
  • être salarié agricole avec un ou des contrats de travail d'au minimum 3 mois (temps plein ou temps partiel)
  • ou accéder au statut de non salarié agricole directement après ses études,
  • avoir des ressources brutes inférieures ou égales à 1,30 SMIC brut sur les trois derniers mois (y compris les ressources du conjoint).

A noter
L'aide n'est pas renouvelable

Quel montant peut-il percevoir ?

  • 800€ si ses ressources sont inférieures ou égales à 1,10 SMIC brut,
  • 400€ si ses ressources sont comprises entre 1,1 et 1,30 SMIC brut.

Comment peut-il faire une demande ?

  • Compléter le formulaire de demande disponible en téléchargement sur le site msa-armorique.fr,
  • retourner la demande accompagnée des justificatifs à :
    MSA d'Armorique – 12, rue de Paimpont – 22025 Saint-Brieuc cedex 1
  • Liste des pièces justificatives à fournir :
    - copie du dernier avis de situation déclarative à l'impôt sur le revenu ou des 3 derniers bulletins de salaire,
    - factures d'achat acquittées datant de moins de 3 mois,
    - copie du contrat de travail,
    - en cas d'achat de véhicule : copie de la carte grise au nom du jeune,
    - pour le logement : copie du bail au nom du jeune et une quittance de loyer,
    - attestation du dernier établissement de formation fréquenté et/ou attestation de chômage,
    pour les non salariés agricoles, dès la première clôture comptable, adresser le bilan comptable accompagné de la demande.